Les investisseurs posent leurs limitent sur le marché du crédit

le 11/10/2016 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Verallia a renoncé hier à son émission d'obligations PIK (payment in kind) qui était destinée à verser une prime de sortie à son actionnaire Apollo.

Malgré leur quête de rendement, les investisseurs ne sont pas prêts à avaler toutes les couleuvres sur le marché du crédit high yield (HY). Le jet d’éponge hier de Verallia sur son projet d’émission de 500 millions d’euros d’obligations PIK (payment in kind) en est l’illustration la plus récente....

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi