Le lancement de CurveGlobal se fait a minima pour le LSE

le 28/09/2016 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Suspendu au verdict des autorités sur sa fusion avec Deutsche Börse, l'opérateur britannique ne détient que 25% de la nouvelle bourse de taux lancée hier.

Le LSE fait fi du contexte politique de Brexit et de fusion avec Deutsche Börse pour lancer sa propre bourse de dérivés. Appuyée par un panel de sept banques internationales parmi lesquelles Bank of America Merrill Lynch, Barclays, Citigroup, Goldman Sachs, JPMorgan et la Société Générale, et en...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi