Les émissions de dette de la France resteront stables en 2017

le 28/09/2016 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Les émissions de dette de la France resteront stables en 2017
(Pierre Chiquelin)

La taille du programme de financement de la France va rester quasiment inchangée l’année prochaine. L’Agence France Trésor (AFT), qui gère la dette du pays, devrait placer 185 milliards d’euros de dette à moyen et long termes (nette des rachats) en 2017, contre 187 milliards d’euros en 2016, selon les chiffres annoncés ce matin dans la foulée de la présentation du budget 2017. Par rapport à cette année, le déficit à financer sera en légère baisse, à 69,3 milliards d’euros (contre 69,9), tout comme le montant des tombées de dette, à 121,8 (contre 124,9 milliards d’euros).

Pour satisfaire aux besoins de financement, l’AFT pourra compter, outre son programme, sur quelque 4 milliards d’euros de primes d’émissions. Le gouvernement a en revanche décidé de ne pas affecter de ressources telles que les produits des cessions de ses participations au désendettement. Il ne l’a pas fait cette année non plus alors qu’il avait pourtant envisagé d’y consacrer 2 milliards d’euros à la fin de l’année 2015.

La charge de la dette devrait atteindre 41,8 milliards d’euros en 2017, contre 41,6 milliards d’euros à la fin de cette année. Elle avait initialement été estimée à 44,5 milliards d’euros dans le budget 2016 mais s’est infléchie du fait de la faiblesse de l’inflation et des taux. Les détails du programme de financement, qui prévoira notamment le placement de la première obligation verte souveraine, seront communiqués par l’AFT en décembre. 

Sur le même sujet

A lire aussi