Un Français prendrait la tête du fonds grec de privatisations

le 07/09/2016 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Les créanciers de la Grèce sont tombés d’accord sur un jeu de mesures d’allègement de la dette du pays, qui atteignait près de 177% de son PIB à fin 2015.
(Bloomberg)

Le Français Jacques Le Pape va prendre la tête du nouveau fonds grec chargé d'accélérer les privatisations dans le cadre du plan d'aide international, rapportait hier le quotidien grec Kathimerini. Cet inspecteur général des Finances a été secrétaire général d'Air France KLM et directeur de cabinet adjoint de Christine Lagarde lorsque l'actuelle directrice générale du FMI était ministre de l'Economie dans le gouvernement français. La création de ce fonds fait partie des conditions posées à la Grèce par ses créanciers internationaux en échange d'un plan d'aide de 86 milliards d'euros. Jacques Le Pape présiderait un conseil de surveillance de cinq membres, dont deux seront nommés par les créanciers, Athènes désignant les trois autres.

A lire aussi