La présidente du Brésil Dilma Rousseff est destituée par le Sénat

le 01/09/2016 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Les trois quarts des sénateurs ont jugé la dirigeante coupable d'avoir enfreint les règles budgétaires pour camoufler l’ampleur du déficit.

Les dés sont désormais jetés pour Dilma Rousseff. Le Sénat brésilien s'est prononcé hier en faveur de la destitution de la présidente qui n'a cependant pas renoncé à se battre pour conserver son poste. «Je ne vous dis pas encore au revoir. Je suis certaine de pouvoir dire: 'A bientôt'», a-t-elle...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi