La Banque d’Angleterre peine à trouver des Gilts à maturité longue

le 11/08/2016 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Les investisseurs souhaitent conserver ces obligations aux désormais rares rendements élevés, ce qui complique la tâche de la BoE.

La deuxième opération de rachats d’obligations souveraines de la Banque d’Angleterre (BoE) depuis ses annonces de la semaine passée s’est soldée mardi par un échec. Pour la première fois depuis l’introduction du programme d’assouplissement quantitatif en 2009, la BoE n’a pas trouvé assez de...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi