Le Brexit a grippé la collecte d’ETF en actions européennes

le 08/08/2016 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Cette catégorie est la seule à avoir vu ses flux baisser en juillet, selon les statistiques européennes de Lyxor.

La SEC ne s'oppose pas au lancement d'une ETF sur le cuivre par JPMorgan. Photo: Brent Lewin/Bloomberg

C’est l’une des nouvelles traces du passage de la tempête provoquée fin juin par le résultat du référendum britannique sur le Brexit. Alors que la collecte des ETF européens a atteint un nouveau record, à 8,2 milliards d’euros, les fonds investis sur les seules actions européennes ont subi 2,9 milliards d’euros de décollecte en juillet, selon les chiffres publiés la semaine dernière par Lyxor ETF Research.

Ce revers met ainsi un terme au mouvement de reprise engagé au milieu du printemps. Après quatre mois consécutifs de baisse, les ETF en actions européennes avaient réduit la cadence de la décollecte jusqu’à afficher un mois positif en juin dernier. Depuis le début de l’année, la décollecte de cette catégorie avoisine les 10 milliards d’euros.

La situation des ETF en actions européennes tranche avec celle des autres catégories. Les ETF européens investis en actions américaines ont collecté 1,95 milliard d’euros, enchaînant ainsi leur cinquième mois de collecte consécutif. Ceux investis en actions des pays émergents ont également collecté (1,5 milliard d’euros), profitant du décalage de la possible nouvelle hausse des taux de la Fed. Au total, les ETF européens en actions ont engrangé 2,2 milliards d’euros en juillet, un record annuel.

La palme de la collecte revient aux ETF en dette émergente (2,04 milliards). Au total, les ETF européens fixed income ont augmenté leurs actifs de 4,9 milliards en juillet.

Sur le même sujet

A lire aussi