Chronique Banques centrales

Le QE n’est pas un remède au Brexit

le 15/07/2016 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Ni la remontée de l’inflation post-Brexit, ni le risque déstabilisation de la devise ne justifieraient une reprise des achats d'actifs de la BoE.

Les marchés britanniques ont réagi de façon assez singulière le 24 juin. La livre sterling s’est effondrée comme attendu, mais les taux souverains ont baissé sur toute la courbe et les marchés d'actions ont réagi positivement – à partir du 27 juin – à la dépréciation de la devise sur des...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

A lire aussi