L’AMF s’inquiète des risques de correction liés au Brexit

le 08/07/2016 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le divorce entre Bruxelles et Londres pourrait notamment augmenter la menace d'une re-tarification des actifs financiers, selon le gendarme boursier français.

L’AMF s’inquiète des risques de correction liés au Brexit
Sources de multiples incertitudes, le Brexit amplifie les menaces qui pèsent sur les marchés financiers. Le vote britannique en faveur d’une sortie de l’Union européenne (UE) pourrait augmenter le risque déjà fort d’une re-tarification brutale des actifs financiers, selon l’analyse publiée hier...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi