SocGen - François Fillon aurait souhaité être prévenu plus tôt

le 25/01/2008 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Le Commissaire européen Charlie McCreevy a estimé ce matin à Davos que les pertes de trading de la Société Générale ne justifiaient pas la mise en place précipitée de nouvelles règles de surveillance. Côté français, le Premier ministre François Fillon a indiqué avoir été "prévenu, comme l'ensemble des autorités de l'Etat, mercredi". Vu l'ampleur du problème, "peut-être le gouvernement aurait pu être prévenu plus tôt", a-t-il estimé. François Fillon a indiqué avoir demandé à la ministre de l'Economie et des Finances, Christine Lagarde, de lui fournir "sous huit jours les informations sur ce qui s'est passé". Rappelons que la banque avait prévenu dès ce week end les autorités de tutelle, dont la Banque de France.

A lire aussi