Le secteur de la construction en France poursuit son déclin

le 31/12/2008 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Les volumes de permis de construire et de mises en chantier ont chuté de 17,1% et 12,7% sur douze mois à fin novembre

Le secteur de la construction bat de l’aile dans l’Hexagone. Les statistiques à fin novembre publiées hier par le gouvernement en ont à nouveau témoigné.

Sur trois mois, le nombre de permis de construire de logements a enregistré une baisse de 14,7% par rapport à la même période de l’année 2007, à 112.701 unités.

Sur douze mois, 461.372 autorisations de construction ont ainsi été accordées, soit une chute de 17,1%. Sur le segment du logement collectif, les baisses ont atteint respectivement 21,8 et 20,6% (47.455 et 202.156 unités). Quant au nombre de mises en chantier, il a accusé sur trois mois à fin novembre un repli de 14,4%, et de 12,7% sur douze mois.

Le constat de contraction est encore plus net du côté des locaux non résidentiels. A fin novembre, les permis de construire ont chuté de 22,2 et 24,3% sur trois et douze mois, concernant 10,1 et 38,8 millions de m². Avec 8,5 et 34,5 millions de m², les mises en chantier ont affiché des baisses parallèles de 23,0 et 17,6%. Misant sur le plan de relance de l’économie et le projet de loi pour le logement et la lutte contre l’exclusion pour venir à bout des «blocages de la chaîne du logement», le gouvernement n’a pu que concéder que «le contexte économique se répercute sur la construction». Pour autant, les mauvais chiffres de novembre font suite à ceux d’un mois d’octobre encore plus calamiteux, à l’issue duquel notamment le nombre de permis de construire de logement avait cédé 24,4 et 19,5% sur trois et douze mois, et celui des mises en chantier de respectivement 20,6 et 14,3%.

A lire aussi