La SEC scrute les traders de Merrill Lynch

le 14/01/2008 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

La Securities & Exchange Commission, l’autorité des marchés américains, examine actuellement le comportement de plusieurs négociateurs pour compte propre de la banque d’investissement Merrill Lynch en quête d’éléments sur des soupçons de « front running », activité indélicate faisant bénéficier de certaines informations les comptes propres de la banque avant de l’utiliser au bénéfice des comptes des clients. Un coup dur supplémentaire pour l’établissement de Wall Street. Il s’agirait de transactions réalisées entre 2002 et 2005, notamment aux dépens de Fidelity Investments. Un porte-parole interrogé par le quotidien n’a pas souhaité commenter.

A lire aussi