Santander exposé au "subprime" via Sovereign

le 07/02/2008 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Santander, première banque de la zone euro, a publié jeudi un bénéfice net annuel courant de 8,11 milliards d'euros, en hausse de 23,2%, mais ce résultat ne prend pas en compte 1,4 milliard d'euros de dépréciations, dont la moitié environ est liée à sa participation dans le groupe bancaire américain Sovereign, dont la valeur est réduite de 737 millions d'euros.

A lire aussi