Résultats 2007 satisfaisants pour le pôle média de Lagardère

le 13/03/2008 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

En hausse de 22,3 %, le résultat opérationnel de 636 millions d'euros est légèrement supérieur au consensus

Pari tenu pour Lagardère en 2007. Les résultats annuels publiés mercredi soir en après-bourse font état d’une croissance de 22,3 % du résultat opérationnel courant de son pôle média à 636 millions d’euros, niveau légèrement supérieur au consensus Bloomberg ; cette croissance a été dopée par l’acquisition de Sportfive, société spécialisée dans l’achat de droits sportifs, et par une bonne maîtrise des coûts d’exploitation dans la vente de magazines. Hors contribution de Lagardère Sports et selon un taux de change euro/dollar figé à 1,30, la hausse de ce résultat a été de 10,4 %. Le chiffre d'affaires consolidé déjà publié s’est établi l’année dernière à 8,58 milliards d’euros, en progression de 8,5 % en données brutes et de 3,3 % en données comparables.

Compte tenu de la déconsolidation des activités contrôlées conjointement désormais mises en équivalence, qui concerne principalement EADS, le résultat net part du groupe, qui passe de 291 à 534 millions d’euros, a été marqué par d’importants éléments exceptionnels, le bénéfice par action ajusté reculant pour sa part de 3,2 % à 2,70 euros en raison de la hausse des charges financières. Le remboursement de la première échéance des Orapa (obligations remboursables en titres EADS à parité ajustable) et une bonne génération de cash-flow opérationnel ont permis de limiter à 500 millions d’euros l’endettement financier supplémentaire, la dette nette s’élevant à 2,57 milliards fin 2007.

Lagardère Publishing (ex-branche livres) enregistre une belle performance avec une croissance de 9,4 % de son résultat opérationnel, soit une marge de 11,2 %. Lagardère Active réalise une solide progression dans un contexte difficile avec un résultat en hausse de10,8 % avec une marge augmentant d’un point à 9,3 %, les premiers effets du plan de relance du segment presse à l’étranger ayant compensé le recul des segments radio et télévision. Le résultat de Lagardère Services est en progression de 7 % par rapport à 2006, la marge opérationnelle de 3,1% ayant été pénalisée par Virgin Stores en cours de cession. La marge opérationnelle élevée de Lagardère Sports (15,2 %) reflète principalement la forte contribution des matchs de qualification à l'Euro 2008. «Illustrant la confiance de la gérance dans les perspectives de résultats à moyen terme, le dividende proposé au titre de 2007 sera porté de 1,2 à 1,3 euro par action», conclut le communiqué.

A lire aussi