RBS revoit à la hausse le montant de ses dépréciations sur actifs à risque

le 28/02/2008 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Royal Bank of Scotland, la deuxième banque britannique, a fait état jeudi d'une progression de 9% de son bénéfice courant en 2007 à 10,28 milliards de sterling (13,46 milliards d'euros), contre 9,41 milliards de sterling en 2006. RBS a aussi relevé le volume de ses dépréciations d'actifs liés au subprime, à 2,13 milliards de livres sterling (2,79 milliards d'euros), un montant qui comprend l'activité de titrisation d'ABN Amro, la banque néerlandaise rachetée l'an dernier par RBS dans le cadre d'un consortium.Hors ABN Amro, le montant des dépréciations est de 1,6 milliard de livres contre une estimation de 1,2 milliard fournie en novembre. Le différentiel vient de dépréciations prises sur l'exposition aux rehausseurs de crédit américains.

A lire aussi