La RATP se sépare de Transdev

le 25/02/2008 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

"Du fil à retordre". La RATP pourrait être contrainte de sortir du capital de sa filiale, à hauteur de 25 % depuis 2002. « Cette fois-ci, le divorce est consommé », avance le quotidien. La RATP serait « poussée dehors » par le Président de Transdev, Philippe Segrétain, qui n’aurait jamais accepté cette alliance.

A lire aussi