question du jour

le 21/01/2008 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

A l'image de la ministre française de l'Economie et des finances, Christine Lagarde, qui a encore réclamé vendredi "une supervision forte" des agences de notation, nos lecteurs sont près des trois quarts à considérer que la crise de crédit rend nécessaire un encadrement plus strict des Moody's, Standard&Poor's et autres Fitch. 

A lire aussi