Le quatrième trimestre fait fléchir la croissance française

le 14/02/2008 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

L'économie française a enregistré en 2007 une croissance de 1,9%, légèrement inférieure à l'objectif du gouvernement, après un coup de frein au quatrième trimestre sous l'effet d'un allègement des stocks des entreprises et d'un ralentissement de la demande des ménages. Le PIB a progressé de 0,3% en volume au quatrième trimestre, après une hausse de 0,8% au troisième, indique l'Insee. Le chiffre de 1,9% pour l'ensemble de 2007, juste en dessous de la fourchette cible de 2,0-2,5% que le gouvernement a reconduite pour 2008, se compare aux 2,2% en 2006 et 1,7% en 2005. Le fléchissement des dépenses de consommation des ménages, en hausse de 0,4% au quatrième trimestre après 0,8% au troisième, n'a pas étonné les économistes qui ont en revanche été surpris par la contribution négative (-0,4 point) des stocks qui reflète les inquiétudes des entreprises.

A lire aussi