Le président d'Havas privilégie la croissance du groupe

le 29/05/2008 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Vincent Bolloré a déclaré préférer utiliser le cash du groupe pour nourrir sa croissance plutôt que pour racheter des actions. "Ceux qui pensaient qu'Havas serait obligé de se rapprocher d'Aegis se sont trompés parce que vous avez vu que les résultats sont dans une situation florissante", a-t-il également considéré devant ses actionnaires.

A lire aussi