Le « Panel Agefi Actions » réduit fortement ses objectifs à six mois

le 04/02/2008 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Les gestions attendent une hausse de 18 % des Bourses européennes en un an. Néanmoins certaines anticipent une baisse du marché parisien en 2008

Avec une baisse de plus de 10 % des marchés européen, français et japonais depuis le début de l’année, et de 5  % de Wall Street, les gestions du Panel Agefi Actions ont révisé en forte baisse leurs objectifs sur les indices, pour le troisième mois consécutif. En particulier sur l’EuroStoxx 50 et le CAC 40, où les gérants ont abaissé de 7 % leur cible à six mois et de 5,5 % leur objectif à un an. Une tendance proche de celle enregistrée pour le Nikkei.

Une inquiétude qui s’explique par l’incertitude actuelle des marchés, et qui se traduit par une volatilité encore élevée, même si elle recule depuis une semaine. Tant le VIX que le VDAX affichent un niveau de 25, pour une moyenne d’un an de 19.

Toutefois, le faible niveau des Bourses rend les actions particulièrement attractives, avec notamment un taux de rendement du dividende élevé (4,7 % sur le MSCI Europe). D’autant que les entreprises (hormis les financières) affichent de fortes perspectives de croissance et de résultats et annoncent des carnets de commandes bien remplis.

Après cette dégradation, le panel compte sur une progression de 8 % des marchés européens dans six mois, et de 18 % dans un an. Pour autant, Groupama AM, Credit Suisse, La Française des Placements, Lazard et Olympia voient encore le CAC 40 à un niveau inférieur à celui de la fin 2007 dans un an.

Du côté des marchés américains, le panel se contente d’une légère révision à la baisse de ses anticipations, de 3 % à six mois et de 2 % à un an, et table sur un rebond de 6 % à la fin du semestre et de 13 % à la fin de l’année.

A lire aussi