Oberthur Technologies : à nouveau périmètre, nouveau profil

le 20/03/2008 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le groupe pourrait participer à la reconfiguration du secteur de la carte à puces

Quelques mois après avoir finalisé le rapprochement entre les activités cartes à puces d’Oberthur Card Systems et celles de sécurité de François-Charles Oberthur Fiduciaire, le nouvel ensemble Oberthur Technologies a publié des résultats 2007 sans réelle surprise. Le résultat opérationnel courant s’est établi à 66,7 millions d’euros en hausse de 120 % «traduisant une forte reprise sur le premier semestre 2007, largement confirmée sur le second semestre avec 10,5 % de marge». Déjà publié, le chiffre d'affaires s'est établi à 733,5 millions d’euros en croissance de 13,7 %.

Le résultat net a plus que doublé (+116,2 %) à 32,5 millions d’euros. Au bilan, Oberthur affiche un gearing de 29 % à fin 2007 contre 41 % un an plus tôt. Ces résultats ont montré que l’opération de rapprochement si elle pouvait présenter un caractère patrimonial avec la relution de la famille Savare (73 % du capital au travers du holding FCO SAS) revêt également une véritable logique industrielle. Outre des activités plus rentables et moins exposées notamment au marché des GSM, le groupe présente une structure bilantielle qui lui permet d’envisager des acquisitions.

Oberthur a d’ailleurs lancé le 12 mars 2008 une OPA sur la société suédoise XponCard pour 76 millions d’euros. Alors que son offre doit s’achever le 4 avril, le groupe a indiqué s'être assuré l'apport de 63 % des titres. Les ventes pro forma 2007 représenteraient dans cette configuration environ 875 millions d’euros. Cette acquisition de taille réduite pourrait préfigurer une opération plus conséquente alors que le secteur des cartes à puces reste dominé par Gemalto. Parmi les cibles potentielles, Sagem Orga, la division cartes à puces de Safran est régulièrement citée. Une hypothèse qui a été renforcée par l’opération de rapprochement initiée fin 2007 entre Ingenico et Sagem Monetel, la division terminaux de paiements de Safran et les rumeurs selon lesquelles Safran pourrait se désengager avant l’été. Sans s'engager sur des prévisions chiffrées, Oberthur Technologies vise pour l'exercice 2008 une forte croissance et une consolidation de ses marges. Si le début d’année s’annonce de bonne facture, le groupe anticipant une croissance à deux chiffres de ses ventes au premier trimestre, l’incertitude demeure sur l’évolution de la conjoncture au second semestre.

A lire aussi