Oaktree met le cap sur l’Europe en ciblant les entreprises en difficulté

le 23/12/2008 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Levé début 2008 pour 1,8 milliard d’euros, le véhicule dédié n’a pas encore réalisé d’investissements. De nombreux dossiers sont néanmoins à l’étude

Apporter des capitaux et de l’expérience opérationnelle à des sociétés en difficulté, tel est l’objectif d’Oaktree dans le domaine du capital-investissement. Un segment de marché appelé à s'épanouir dans le sillage de la crise financière actuelle. Alors qu’il disposait pour ce faire d’un fonds mondial, de quatrième génération, d’un montant de 3,5 milliards de dollars, et d’un fonds dédié à l’Europe de quelque 500 millions d’euros, le groupe financier a levé en début d’année un véhicule de plus grande ampleur spécialisé sur le Vieux Continent pour 1,8 milliard d’euros. Un montant conséquent que le groupe estime pouvoir investir en moins de trois ans. Les souscripteurs de ce véhicule sont des investisseurs institutionnels, un tiers étant américains et deux tiers internationaux.

Alors qu’auparavant le fonds mondial et le fonds européen co-investissaient dans les sociétés du Vieux Continent, le nouveau véhicule dispose désormais de la force de frappe nécessaire pour intervenir seul. Dans chaque opération, Oaktree peut investir entre 50 et 200 millions d’euros en fonds propres, dans des opérations intégrant ou non de la dette. Avec un siège européen à Londres, Oaktree dispose d’assises en Allemagne, Italie et France, et d’une équipe totalisant une vingtaine de professionnels. D’autres ouvertures de bureaux ne sont pas actuellement à l’ordre du jour.

Si aucun investissement n’a encore été réalisé via le véhicule de 1,8 milliard d’euros, les dossiers ne manquent pourtant pas pour Oaktree, qui se veut sélectif et patient, face à des incertitudes sur la profondeur de la crise. Le groupe financier perçoit des opportunités dans de nombreux secteurs, plus particulièrement dans le domaine très attaqué de la construction ou encore de la distribution.

Au niveau mondial, le quatrième fonds étant fortement investi, un cinquième véhicule est actuellement à l’étude pour un montant qui devrait probablement dépasser le précédent.

Parallèlement aux activités de capital-investissement, Oaktree, qui dispose de quelque 60 milliards de dollars d’actifs d’encours, gère des actifs classiques et rachète également de la dette décotée.

A lire aussi