Nicolas Sarkozy envisage une dotation en capital pour France Télévisions en 2008

le 19/02/2008 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Nicolas Sarkozy a de nouveau promis mardi qu'aucune chaîne du service public de la télévision ne serait privatisée et il a envisagé une dotation en capital pour France Télévisions en 2008. "Il n'y aura pas de privatisation de France Télévisions", a dit le président de la République lors de l'installation de la "commission pour la nouvelle télévision publique". Il a demandé à la commission de réfléchir à deux options, en ce qui concerne la suppression de la publicité dans l'audiovisuel public : soit la suppression de toute publicité dès le 1er janvier 2009, soit une suppression progressive "en commençant en 2009 par supprimer la publicité après 20h00 sur l'ensemble des chaînes de France Télévisions". "Chaque euro de recette publicitaire en moins pour le service public sera compensé par un euro de ressource publique", a également promis le chef de l'Etat. "J'ai demandé au gouvernement d'expertiser la possibilité d'apporter à France Télévisions une dotation en capital en 2008", a-t-il ajouté.

A lire aussi