Natixis et UBS tirent les banques vers le bas

le 15/02/2008 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Dans un marché baissier pour les valeurs bancaires, le titre Natixis s'effondrait de 13,4% vers 13 heures, à 9,54 euros. La filiale des Caisses d'Epargne et des Banques Populaires a publié jeudi soir une perte d'un milliard d'euros au dernier trimestre 2007. Les analystes ont été surpris par une provision de 380 millions d'euros relative aux rehausseurs de crédit. Le sujet des assureurs monoline pèse d'ailleurs sur les banques, après la dégradation de FGIC par Moody's et la tentation par les autorités américaines de scinder ces acteurs. Côté UBS, le titre poursuit sa glissade (-6,25%). La banque helvétique a dévoilé jeudi une exposition de 80 milliards de dollars au marché du subprime et à d'autres crédits, qui "pourraient conduire à des charges de 12 à 20 milliards de francs en 2008" selon les analystes de Citigroup.

A lire aussi