La MIF au cœur des préoccupations de Cholet Dupont en 2007

le 21/03/2008 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

La société financière s’estime en avance par rapport à ses pairs sur la mise en œuvre de la directive, grâce à son adossement au Crédit Agricole

La mise en œuvre de la directive MIF a constitué le cheval de bataille de Cholet Dupont en 2007. En vue de « transformer ces nouvelles contraintes en support de différenciation positive » par rapport à ses concurrents, la société financière, détenue à hauteur de 33,4 % par Crédit Agricole Cheuvreux, a pris un certain nombre de mesures, marquées notamment par la désignation d’un nouveau responsable de la gestion privée en la personne de Dominique Branchu. Cholet Dupont a par ailleurs formé une équipe de « mise en place » ayant lancé, avec l’aide d'Ernst & Young, les différents chantiers tels que la mise à niveau des conventions de comptes clients, la détermination des profils de gestion de l’allocation d’actifs ou encore la sélection des brokers. La société a en outre renforcé son équipe de stratégie et sélection d’investissement.

« Nous sommes plutôt en avance par rapport aux autres sur la mise en place de la MIF », a expliqué Dominique Branchu, à l’occasion d’une conférence de presse. « Notre adossement au Crédit Agricole constitue un plus, nous permettant de bénéficier de tous les process déjà mis en place au sein du groupe bancaire », a ajouté Philippe de Cholet, vice-président de Cholet Dupont. « 2008 et 2009 verront la mise en œuvre réelle auprès des clients de cette nouvelle réglementation », a indiqué Dominique Branchu.

En dépit d’un contexte de marché difficile, Cholet Dupont est parvenu à dégager un résultat net part du groupe en hausse de 15 % à 4,4 millions d’euros en 2007, sur la base d’un produit net bancaire en progression de 16 % à 24,8 millions d’euros. «Beaucoup d’intervenants ont subi les conséquences de la crise. Nous avons bien résisté», a estimé Philippe de Cholet. La collecte brute de Cholet Dupont a progressé de 35 % à 645 millions d’euros.

Cholet Dupont dit aborder l’exercice 2008 « avec confiance ». « Le groupe devrait continuer à bénéficier des investissements commerciaux significatifs réalisés au cours de ces dernières années et ainsi accroître son périmètre d’activité », a déclaré Philippe de Cholet. La priorité sera donnée au renforcement du pôle Asset Management avec le recrutement de nouveaux gérants - deux arrivées sont prévues sur le premier semestre 2008 -, la création de nouveaux produits, la montée en puissance de la multigestion et la nomination imminente d’un nouveau directeur général.

A lire aussi