Un membre de la BNS défend la titrisation des crédits immobiliers

le 15/05/2008 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

La titrisation des crédits immobiliers, à l'origine de la crise du subprime, reste un outil essentiel pour nos systèmes financiers même si elle doit être davantage encadrée, affirme jeudi un membre du directoire de la Banque nationale suisse (BNS). "En dépit des gros problèmes, nous ne devrions ni mettre fin ni réguler à outrance la titrisation des crédits immobiliers", souligne-t-il.

A lire aussi