Le marché de l'emploi américain en janvier a marqué le pas

le 04/02/2008 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le ralentissement économique aux Etats-Unis prend de l’ampleur. Selon les chiffres publiés vendredi par le département du Travail, en janvier, l’économie américaine a détruit 17.000 emplois, une première depuis août 2003. A cette époque, 42.000 emplois avaient été détruits. Les économistes tablaient sur 80.000 créations d'emplois non agricoles. Pour autant, les chiffres de décembre ont été révisés à la hausse passant de 18.000 à 82.000 créations, et il faut se rappeler que la statistique d'août 2007, qui faisait elle aussi état de destructions d'emploi, avait finalement été revue positivement. Ainsi, le taux de chômage outre-Atlantique a reculé de 5 % en décembre à 4,9 % en janvier. Au cours du premier mois de l’année 2008, les industries manufacturières ont détruit 28.000 emplois supplémentaires alors que les effectifs des entreprises du bâtiment ont diminué de 27.000 personnes. La durée hebdomadaire du travail a baissé à 33,7 heures, contre 33,8 heures en décembre, et les heures supplémentaires sont se sont stabilisées à 4,0 heures. Le salaire horaire a crû de 0,2 %, après une hausse de 0,4 % en décembre, contre un +0,3 % attendu.

A lire aussi