MAN reprend l'activité poids lourds au Brésil de Volkswagen

le 16/12/2008 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

VW se recentre sur l'automobile. Il relance aussi les spéculations sur la création d'un grand pôle camions dont il aurait le contrôle

Le conglomérat industriel allemand Man va racheter les activités camions et autocars de Volkswagen, basées au Brésil. Le communiqué avance une valeur d'entreprise de 1,175 milliard d'euros. Volkswagen indique que la transaction devrait être bouclée au premier trimestre 2009. Ce faisant, le groupe allemand se recentrera sur l'automobile et les petits utilitaires.

Volkswagen Truck and Bus, le premier constructeur de poids lourds du Brésil, produit des véhicules commerciaux au Brésil depuis 1996. Il a livré 47.000 camions et autocars en 2007, surtout en Amérique latine et en Afrique du Sud.

«Après s'être concentré sur nos métiers de base, Man s'oriente maintenant vers une expansion dans l'ensemble des segments d'activité. L'acquisition de VW Truck & Bus au Brésil marque une nouvelle étape de notre croissance internationale dans les camions et les autocars», déclare dans le communiqué le président du directoire de MAN, Hakan Samuelsson.

Mais au-delà de l'aspect technique de l'opération, les experts du secteur ne manquent d'y voir les éventuels prémices d'une consolidation déjà envisagée par le passé par VW. Pour le groupe allemand, céder son unique activité de poids lourds à Man revient en effet à renforcer une entreprise dont il est le principal actionnaire avec 29,9%. Et Volkswagen risque bien ainsi de relancer les spéculations sur la création d'un grand pôle de poids lourds mêlant Man et Scania. Même si en début d'année, quand il est monté dans le suédois Scania (dont il détient 68,6% des droits de vote), VW avait assuré ne pas préparer dans l'immédiat un rapprochement dans son pôle d'utilitaires.

«Nous pensons que cette transaction est la prochaine étape de la formation du groupe Porsche-VW-Scania-MAN», commente aujourd'hui l'analyste Sven Kreitmair d'UniCredit, sachant qu'outre les spéculations sur les poids lourds Porsche est le premier actionnaire de VW et doit en principe devenir majoritaire sous peu dans l'optique d'atteindre 75% du capital l'an prochain.

Prié de dire s'il était en discussion avec VW sur un accord tripartite dans les poids lourds, Scania s'est abstenu de tout commentaire. «C'est une transaction entre Volkswagen et MAN; donc nous ne pouvons nous exprimer à ce sujet», a dit le porte-parole Erik Ljungberg.

A lire aussi