L’univers de la gestion française s’agrandit avec l’arrivée de Mandarine Gestion

le 21/02/2008 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

La société indépendante, créée par l’ancien dirigeant de CCR Actions, Marc Renaud, vise plusieurs milliards d’euros d’encours à horizon cinq ans

«Une vraie logique entrepreneuriale.» Tel est le fondement de Mandarine Gestion, société créée par l’ancien dirigeant de CCR Actions, Marc Renaud. «Je souhaite pouvoir attirer des gens de talent en leur donnant du capital», a expliqué, lors d’une conférence de presse, le président de la nouvelle société, qui a reçu l’agrément de l’Autorité des marchés financiers (AMF) le 8 février dernier. Concrètement, les associés fondateurs détiennent 55% du capital de Mandarine Gestion via une holding dans laquelle Marc Renaud est majoritaire.

Le solde du capital est détenu par trois actionnaires que sont AMlab - l'incubateur d'OFI AM et de La Banque Postale AM -, la Financière Dassault et UFG IM. «La présence de ces actionnaires est rassurante pour nos clients, elle nous permet d’avoir des fonds propres conséquents (de 4,8 millions d’euros, NDLR), de faire preuve d’exigence au niveau du conseil d’administration et de bénéficier d’un apport de 'seed money' (capital d’amorçage) de 270 millions d’euros», a expliqué Marc Renaud.

Un premier fonds, Mandarine Value, a été lancé et est focalisé sur les valeurs sous-évaluées. De 55 millions d’euros actuellement, ce véhicule récoltera le seed money et disposera de 250 à 300 millions d’euros. Un deuxième fonds, basé sur des techniques convertibles, verra le jour dans les toutes prochaines semaines et bénéficiera notamment d’une réallocation du capital d'amorçage. «L’idée est de lancer un produit par trimestre, ce qui est déjà très ambitieux», a relevé Marc Renaud, la vocation de la société étant de «gérer et commercialiser une gamme diversifiée de produits actions et connexes, dans un premier temps de la zone Europe».

L’ambition ne manque effectivement pas à la direction de Mandarine Gestion. L’équipe se fixe un objectif de plusieurs milliards d’euros d’encours à horizon cinq ans. Ce développement s’accompagnera d’un accroissement des effectifs. Composée actuellement de sept personnes, l’équipe comptera prochainement dix collaborateurs. «Notre objectif est d’être à une vingtaine d’ici à la fin de l’année, et entre quarante et cinquante dans cinq ans», a indiqué Marc Renaud.

Dès sa création, Mandarine Gestion vise une clientèle diversifiée, à savoir les investisseurs institutionnels privés, les acteurs de la multigestion et de la banque privée en France et en Suisse, ainsi que les consultants anglo-saxons et français.

A lire aussi