Les introductions en Bourse peinent à décoller en 2008

le 25/03/2008 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Deux opérations sont attendues à Paris, mais les volumes restent faibles en Europe et aux Etats-Unis

Début d’année laborieux pour les introductions en Bourse des deux côtés de l’Atlantique. Le marché parisien devrait enfin redémarrer cette semaine, avec l’admission, en grande pompe, aujourd’hui sur Alternext de China Corn Oil, la première société chinoise à entrer sur ce marché régulé non réglementé. Pourtant, les actions de China Super Power ont déjà été admises sur le Marché Libre le mois dernier et trois autres sociétés de Hongkong ont rejoint l’an dernier le Marché Libre. De plus China Corn Oil, en réalité société de droit luxembourgeois, use d’une cotation directe à la suite d’un placement privé de seulement 5 millions d’euros. Aussi l’événement reste-t-il essentiellement symbolique !

On attend aussi l’introduction jeudi d’Immobilière Frey sur le compartiment C de l’Eurolist. Mais là encore la reprise est modeste, la foncière ne comptant lever que 15 millions d’euros. En effet, le marché n’est pas véritablement reparti, depuis le début de l’année, Euronext Paris n’a enregistré aucune nouvelle introduction, si ce n’est six admissions sur le Marché Libre et aucune grande opération n’est attendue à Paris cette année. Si Suez Environnement va bientôt rejoindre l’Eurolist, il s’agira d’une simple cotation par scission, sans levée de fonds. Quant à l’autre opération d’envergure, Carrefour Property, elle a été repoussée après 2008, « lorsque les conditions le permettront », l’objectif du distributeur restant bien d’ouvrir le capital à hauteur de 3 milliards d’euros.

Cette morosité touche également le marché américain, mais dans une moindre mesure. De fait le S&P 500 limite ses pertes à 9 % depuis le début de l’année, quand le SBF 120 abandonne près de 20 %. Depuis le 1er janvier, 22 sociétés seulement se sont cotées sur les Bourses américaines, contre 49 l’an dernier à la même époque selon le site IPOHome de Renaissance Capital. Et si ces sociétés ont levé globalement 22,2 milliards de dollars, soit 37,2 % des volumes levés sur l’ensemble de l’année 2007, ces chiffres sont biaisés par l’introduction en Bourse la semaine dernière de Visa qui a en effet levé 17,9 milliards de dollars. 4,3 milliards de dollars ont donc été placés, un montant en recul de 54 %. En revanche, le volume moyen reste stable autour de 190 millions (hors Visa).

Aux Etats-Unis, 17 dossiers ont été déposés depuis le début du mois, et même 63 depuis un an, selon IPOHome. Thomson Financial estime à 21 milliards de dollars, les opérations annulées ou retardées au cours des deux premiers mois de 2008 dans le monde.

A lire aussi