IKB s’enfonce un peu plus dans la crise

le 21/03/2008 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

La banque allemande a dû passer pour 590 millions d’euros de dépréciations supplémentaires, contraignant son principal actionnaire, KfW, à injecter 450 millions d’euros. IKB ne parvient pas à se défaire de certains actifs risqués. Sa vente à court terme semble compromise.

A lire aussi