HBOS souffre de la chute des prix de l'immobilier

le 19/06/2008 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

HBOS a confirmé que son activité évoluait conformément à ses attentes tout en soulignant qu'une hausse des dépréciations affecterait la performance du premier semestre, la chute marquée des prix de l'immobilier alourdissant le fardeau des créances douteuses.Toutefois, la banque britannique anticipe une érosion des marges plus lente qu'en 2007 et entrevoit une stabilisation voire une amélioration de ces marges en 2009 car elle affirme répercuter davantage ses propres coûts de financement sur les crédits qu'elle accorde. HBOS anticipe une baisse de 9% au plus des prix de l'immobilier en Grande-Bretagne en 2008, avec une division de près de moitié du nombre des transactions, alors qu'en avril dernier, elle ne projetait qu'un recul de l'ordre de 5%.

A lire aussi