Le gouvernement vigilant contre tout raid hostile sur la Société Générale

le 29/01/2008 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

François Fillon a réaffirmé mardi que le gouvernement ne laisserait pas la Société générale être la proie de raids hostiles de la part d'autres banques. "C'est à partir de l’enquête judiciaire qu'on pourra proposer des réglementations nouvelles, des renforcements des contrôles qui naturellement s'appliqueront à la Société générale, mais à toutes les autres banques", a-t-il également dit. Par ailleurs, la commission des Finances de l'Assemblée nationale va entendre les principaux acteurs de l'affaire de la Société générale , a déclaré mardi Bernard Accoyer, le président UMP de l'Assemblée.

A lire aussi