Le gouvernement belge pourrait réduire sa participation dans Belgacom

le 22/04/2008 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

"Il n'y a pas d'objection de principe à une vente éventuelle d'actions de l'Etat dans Belgacom", a déclaré une porte-parole de la ministre des Entreprises publiques. L'Etat détient 53,5% dans Belgacom et la loi dispose qu'il doit conserver 50%. La presse belge et les analyses spéculent sur la volonté du nouveau gouvernement de poursuivre la privatisation de l'ancien monopole d'Etat.

A lire aussi