La France gonfle à son tour ses émissions de dette

le 22/12/2008 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le programme de financement à moyen et long terme de l'AFT a été revu de 135 à 145 milliards d'euros pour 2009

En 2009, la France émettra 145 milliards d’obligations à moyen et long terme. Un montant net de rachats revu à la hausse par rapport au programme estimatif de septembre, qui tablait sur 135 milliards. S’y ajouteront des émissions de bons du Trésor, dont la variation nette atteindra 23 milliards d’euros l’an prochain, contre une prévision initiale de 25 milliards.

Entretemps, l’entrée en récession de la France a dégradé les perspectives budgétaires, et Nicolas Sarkozy a annoncé un plan de soutien à l’économie qui pèsera aussi sur les finances publiques (lire ci-dessous). L’Agence France Trésor doit en outre faire face à d’importantes tombées en 2009, de l’ordre de 111 milliards d’euros, héritage des gros déficits du début de la décennie. Les tombées devraient revenir à un niveau plus raisonnable, autour de 90 milliards d’euros, en 2010.

Certains investisseurs s’étonnaient hier que ce programme d’émission à moyen et long terme, déjà très important, ne soit pas supérieur compte tenu de la détérioration rapide de l’état des finances publiques. Une réaction similaire à celle qui a accueilli la publication du programme d’émission de l’Allemagne le 18 décembre. Entre septembre et décembre, l’estimation du besoin de financement de la France pour 2009 est en effet passée de 165,3 à 191,7 milliards d’euros. Il semblerait en fait que l’Agence France Trésor ait anticipé dès cette année une partie des besoins supplémentaires de financement de 2009.

Reste désormais à connaître le détail du programme par type d’instruments (OAT, BTAN, titres indexés…). L’AFT devrait le fournir dans les tout prochains jours, peut-être dès demain.

A lire aussi