Feu vert de la SEC à LCH pour la contrepartie de CDS

le 24/12/2008 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

La SEC a donné son feu vert mardi à LCH.Clearnet Ltd pour commencer à opérer aux Etats-Unis comme chambre de compensation centrale pour les credit default swaps (CDS). LCH joue déjà en Europe le rôle de contrepartie centrale pour les instruments financiers qu'elle admet à ses opérations. Les CDS sont des dérivés de crédit mesurant le coût de l'assurance du risque de défaut d'une entreprise ou d'un Etat sur sa dette. Ils sont montrés du doigt pour avoir joué un rôle important dans la crise financière actuelle, et la création d'un marché régulé est à l'étude. La SEC a approuvé certaines exemptions temporaires qui permettent à LCH d'agir comme contrepartie, une évolution qui devrait améliorer la transparence d'un marché qui pèse plusieurs milliers de milliards de dollars, a estimé le président de la SEC Christopher Cox.

A lire aussi