Les établissements de crédits au chevet des emprunteurs immobiliers

le 12/02/2008 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Six des principaux prêteurs immobiliers des Etats-Unis annonceront un plan destiné à éviter les saisies

Sous l’impulsion du département du Trésor américain, les prêteurs immobiliers américains vont annoncer aujourd’hui de nouvelles mesures visant à aider les emprunteurs en difficultés. Les établissements en question sont Washington Mutual, Bank of America, Wells Fargo, JPMorgan Chase, Citigroup et Countrywide Financial, ils représentent à eux six environ 50 % du marché du crédit hypothécaire aux Etats-Unis. Le programme «Project Lifeline» qui est destiné aux emprunteurs qui ont des arriérés de plus de 90 jours ou plus vise à surseoir à toute mesure de saisie pendant qu’un nouveau plan de remboursement des échéances est élaboré. Ainsi, selon les cas, ces emprunteurs immobiliers en situation très difficile pourraient se voir accorder des délais supplémentaires de 30 jours avant une éventuelle saisie pendant qu’un nouveau plan de remboursement sera étudié.

Ce plan se raccorde à d’autres initiatives visant à prévenir les saisies mais les emprunteurs en difficulté qui en bénéficieront auront semble-t-il plus de chances d’échapper à la saisie, a indiqué une source à Reuters. De plus, contrairement au plan concernant les emprunteurs à risque annoncé en décembre dernier, le programme «Project Lifeline» concernera toutes sortes de prêts. A l’instar du plan destiné à endiguer les effets de crise des «subprime» annoncé par le président George Bush et le secrétaire au Trésor Henry Paulson en décembre dernier, le programme «Project Lifeline» a été élaboré la semaine dernière avec le Trésor américain.

Il faut dire que la situation est critique. Selon la Mortgage Bankers Association (MBA), membre de l’alliance «Hope Now» à laquelle appartiennent les six établissements de crédit précités ci-dessus, à la fin du troisième trimestre 2007, 1,3 million d’emprunteurs immobiliers étaient en sérieuses difficultés. KieranQuinn, président de la MBA, a indiqué que «les mesures annoncées dans le précédent plan bénéficient à un nombre croissant d’emprunteurs à New York et dans d’autres Etats.» Les analystes de Lehman Brothers tablent sur un million de saisies cette année contre 250.000 l’année dernière. De plus, la Réserve fédérale projette qu’environ 2 millions de ménages américains vont être confrontés au brutal relèvement de leur emprunt immobilier au cours des deux prochaines années, un classique du crédit immobilier aux Etats-Unis, que l’on qualifie de «reset».

A lire aussi