EADS pâtit en Bourse de la décision américaine sur les ravitailleurs

le 19/06/2008 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Le titre EADS perdait 1,1 % à 13,4 euros en fin de matinée après la décision du Government Accountability Office (GAO), équivalent de la Cour des Comptes, de recommander une réouverture de l'appel d'offres pour l'attribution du contrat de 35 milliards de dollars portant sur 179 avions ravitailleurs, attribué au détriment de Boeing au groupe européen associé à Northrop Grumman. Au-delà des aspects méthodologiques à l'origine de cette décision, l’affaire revêt un enjeu politique supplémentaire en année électorale américaine. L’impact de ce contrat a été évalué à 1,5 euros par action par le bureau d’analyse du CM-CIC.

A lire aussi