Crédit Agricole et Banco Popolare veulent rapprocher leurs filiales de crédit à la consommation

le 31/03/2008 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

L'opération pourrait donner naissance au premier opérateur en Italie avec une part de marché de 14 %

Crédit Agricole a annoncé vendredi avoir engagé des négociations exclusives avec Banco Popolare en vue d'un rapprochement en Italie de leurs filiales spécialisées dans le crédit à la consommation, Agos et Ducato.La banque verte précise que les discussions s'étaleront sur une durée de 30 jours pour finir le 30 avril."Ce rapprochement donnerait naissance au premier opérateur de crédit à la consommation en Italie avec une part de marché d'environ 14%, représentant des encours de 13 milliards d'euros en 2007", ajoute le document. "La nouvelle entité aurait accès à un réseau de 256 agences détenues en propre, aux réseaux bancaires de Banco Popolare (2.100 agences) et de Cariparma et Friuladria (700 agences), ainsi qu'à 25.000 points de vente partenaires", poursuit le communiqué.

Les modalités financières envisagées de ce rapprochement reposeront sur des parités reflétant les apports respectifs des deux groupes et ne comporteront pas de flux financiers."Une première estimation des synergies se situerait au minimum à 50 millions d'euros annuels avant impôt", indique le communiqué.

Crédit Agricole a acquis la totalité du capital d'Agos en décembre 2007 auprès d'Intesa Sanpaolo .qui a mis un terme mardi à la coentreprise de prêts aux particuliers qu'elle formait avec la banque française en lui revendant sa participation de 49% Les autorités italiennes de la concurrence avaient exigé une cession des parts d'Intesa dans Agos pour lui permettre d'absorber CariFirenze , la deuxième banque du pays par la capitalisation.

Intesa Sanpaolo et Crédit Agricole s'étaient entendus en octobre 2006 pour maintenir ce partenariat pendant encore trois années à la suite de la fusion entre Sanpaolo IMI et Banca Intesa, dans laquelle Crédit Agricole détenait une participation importante.

Par ailleurs, la banque privée suisse et spécialiste des hedge funds, Union bancaire privée (UBP), et la banque italienne Banco Popolare ont conclu un partenariat stratégique dans la gestion alternative, a annoncé dimanche l'UBP.

Les deux établissements ont convenu de créer un partenariat à parité dans ce secteur de la gestion d'actifs par le biais d'un investissement d'UBP dans Aletti Gestielle Alternative (AGA).

A lire aussi