Chinalco déclare ne pas vouloir monter plus haut dans Rio Tinto

le 04/02/2008 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Le groupe public chinois d'aluminium Chinalco s'est efforcé lundi d'atténuer les spéculations sur l'éventualité d'une contre-offre sur Rio Tinto en précisant qu'il se "satisfait" de la participation qu'il a prise la semaine dernière dans le géant minier.

A lire aussi