Carlyle Capital envoie bourses et dollar au tapis et l'or au zénith

le 13/03/2008 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

L'incapacité de Carlyle Capital de trouver un accord avec ses créanciers a jeté un froid sur les marchés financiers jeudi matin, ceux-ci redoutant que cet accident n'ouvre un nouveau chapitre de la crise des crédits. Les Bourses européennes sont en forte baisse, dépassant 2% sur tous les grands indices (-2,2 % pour le CAC 40 à la mi-journée à Paris), tandis que sur le marché obligataire, les taux se détendent à nouveau (- 9 pb sur les taux des Bunds à deux ans). Surtout, le dollar est en pleine déroute, enfonçant le seuil de 100 yens pour un dollar (à 99,77) et touchant 1,5624 pour un euro. Il a propulsé l'or à près 1.000 dollars l'once, à 996 dollars sur le marché européen.

A lire aussi