Le cap sur les acquisitions est maintenu

le 25/01/2008 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

L’environnement actuel pourrait-il remettre en cause la politique d’acquisitions ? « Aujourd’hui il n’y a pas d’effondrement de marché donc il ne faut pas dramatiser une situation », a répondu Emmanuel Babeau en ajoutant : « je vous confirme que Stolichnaya est toujours en discussion et que pour Absolut, on est dans le processus de vente organisé par le gouvernement suédois. On travaille sur les deux car l'une ou l'autre nous intéresse. » Pour mémoire, la première est estimée à 2,5 milliards d’euros et la seconde entre 4 et 5 milliards.

A lire aussi