Le CAC 40 attend un signal haussier

le 22/12/2008 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le signal attendu devrait donner un nouvel élan à la reprise amorcée en novembre à 2.840 points

Le CAC 40 a oscillé à l’intérieur d’une fourchette étroite la semaine dernière et clôturé pratiquement inchangé d’un vendredi à l’autre à 3.226 points (+0,38%). Si aucune résistance importante n’a été cassée depuis le rebond de novembre dernier sur la zone de support située à 2.815-2.840 points, la configuration semble être sur le point d’évoluer du côté indicateurs numériques.

Le RSI-13 semaines (1), qui est orienté à la hausse depuis début octobre et traduit ainsi un essoufflement de la tendance baissière engagée à 6.168 points en juin 2007, exerce en effet une forte pression sur la borne haute du canal baissier à l’intérieur duquel il évolue depuis un an et demi.

La corrélation entre le CAC 40 et d’autres indices tels que l’Euro Stoxx 50 étant forte, la probabilité est élevée que le RSI-13 semaines du CAC 40 franchisse, comme l’a fait celui de l’Euro Stoxx 50 il y a deux semaines (L’Agefi du 15 décembre 2008), la borne haute de son canal baissier très prochainement.

Le signal haussier que constituera cette sortie de canal réduira le risque d’une baisse de l’indice jusqu’à la zone plancher établie à 2.403-2.595 points (2) ; risque qui s’était accru suite à la cassure début octobre du support situé à 3.450 points (plus bas de la vague 2).

Les conditions permettant d’envisager la fin de la correction engagée à 6.168 points étant remplies d’un point de vue «elliottiste» puisque cette correction peut être décomposée en trois vagues (A, B et C sur le graphique ci-contre), le signal haussier attendu au niveau du RSI-13 semaines pourra être considéré comme la première étape d’un processus de retournement durable à la hausse du CAC 40. Ce retournement devra ensuite être confirmé par la cassure de la borne haute du canal baissier à l’intérieur duquel l’indice évolue depuis juin 2007 et qui passe à 4.013 points cette semaine (-36,4 points/semaine).

D’ici là, le gap («trou de cotation») ouvert à la baisse le 11 novembre dernier à 3.460-3.490 points et la région des 3.690 points (le plus haut touché début novembre) devraient être les principaux paliers sur le chemin de la hausse jusqu’à cette droite de résistance baissière clé qui devrait être atteinte au 1er trimestre 2009.

Cela étant, il n’est pas exclu que l’on assiste à un repli du CAC 40 avant que le RSI-13 semaines n’enregistre le signal haussier attendu. Il s’agira alors de consolider la reprise que l’indice a amorcée dans la région des 2.815-2.840 points. Une consolidation prononcée pourrait ramener le CAC 40 jusqu’au support se trouvant à 2.955 points (plus bas du 05/12), voire jusqu’à la zone des 2.815-2.840 points pour dessiner un double bottom (configuration de retournement à la hausse), avant qu’il ne reprenne le chemin de la hausse.

(1) Relative Strength Index: indicateur de puissance d’un mouvement, calculé sur les cours de clôture et évoluant entre 0 et 100.

(2) Point de départ sur un bar chart et sur un graphique en cours de clôture hebdomadaires de l’impulsion majeure qui a précédé la correction baissière initiée à 6.168 points.

A lire aussi