Les Bourses européennes dévissent

le 21/01/2008 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Le CAC 40 plongeait de 5,87% vers 13h30 après avoir enfoncé successivement les seuils de 5.000 et 4.900 points, plombé par la débâcle des valeurs financières. Sur les places asiatiques comme européennes, les investisseurs se sont montrés déçus par les annonces de George Bush. Par ailleurs, sur le secteur financier pesait la dégradation d’Ambac et des inquiétudes sur un effet de domino lié à la mauvaise passe des rehausseurs de crédit. En fin de matinée, Société Générale (-6,22% à 80,03 euros), BNP Paribas (-5,49% à 65,58 euros), Crédit Agricole (-5,03% à 19,29 euros) et Dexia (-5,75% à 14,26 euros) pesaient lourdement sur le CAC 40. Les autres grandes places européennes sont aussi orientées en forte baisse

A lire aussi