Les Bourses encaissent le risque de récession

le 06/02/2008 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

De mauvais chiffres aux Etats-Unis et en Europe ravivent les craintes des opérateurs

Aux Etats-Unis, le Super Tuesday électoral a pris des airs de mardi noir sur le front de l’économie. L’Institute for Supply Management (ISM) a publié un indice pour le secteur non manufacturier en chute libre pour le mois de janvier, à 41,9 points, contre 54 points en décembre et 10 points en dessous du consensus. Un niveau compatible avec une récession – en deçà du seuil des 50 points – et qui rappelle les profondeurs atteintes après le 11 septembre 2001. Pour plusieurs observateurs, c’est désormais la durée de la récession aux Etats-Unis, et non son éventualité, qui dictera les termes du débat économique. Une mauvaise nouvelle n’arrivant jamais seule, l’équivalent européen de l’ISM, l’indice composite PMI des directeurs d’achat, a lui aussi déjoué les pronostics les plus pessimistes et les premières estimations en tombant à son plus bas niveau depuis trois ans en zone euro. L’indicateur reflète même une contraction du secteur des services en Allemagne, en Italie et en Espagne, seule la France surnageant encore. Suite P.2

A lire aussi