BNP Paribas résiste malgré un impact plus important que prévu de la crise

le 14/05/2008 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

BNP Paribas a annoncé un bénéfice net en recul de 21% pour le premier trimestre, faisant preuve de résistance malgré un impact plus important que prévu de la crise des marchés du crédit. En part du groupe, il s'élève a 1.981 millions d'euros, contre 1.675 millions anticipés en moyenne par les analystes interrogés par Reuters. Il intègre un volume de plus-values diverses de 555 millions d'euros proche du niveau du premier trimestre 2007, ce qui n'était pas attendu, mais aussi un impact de la crise des marchés du crédit de 729 millions d'euros, dont 543 millions de dépréciations et pertes sur actifs - soit plus que les 240 millions prévus en moyenne par les analystes -, et 186 millions de provisions spécifiques. Par ailleurs la banque ne prévoit qu'une croissance de 3% des revenus de son réseau France cette année, soit moins que son objectif de moyen terme de 4%, a déclaré mercedi Baudouin Prot, directeur général de la banque.

A lire aussi