La Banque de France prône aussi des solutions nationales à la crise

le 20/03/2008 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

"En mettant en jeu les gouvernements qui sont souverains et les banques centrales qui sont indépendantes, la prise de décision internationale est lente", notent quatre membres du comité monétaire de la Banque de France, Philippe Auberger, Raymond Douyère, Monique Millot-Pernin et Michèle Saint-Marc dans une tribune libre publiée par Le Monde. " Le plus simple ne serait-il pas de commencer par les mesures qui sont du ressort des seules nations?", s'interrogent-ils.

A lire aussi