11,5 milliards de dollars de pertes pour les banques sur des dérivés

le 16/12/2008 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Selon journal, qui cite des analystes de JP Morgan, les banques d'investissement, et principalement les groupes européens, pourraient faire face à 11,5 milliards de dollars de pertes liées à opérations avec des assureurs obligataires opérant sur des marchés de dérivés. Parmi les principales banques concernées figurent Royal Bank of Scotland, Natixis, Barclays, le Crédit Agricole et KBC.

A lire aussi