La crise actuelle n’est pas de type «Lehman»

le 29/06/2016 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Les banques britanniques restent bien capitalisées et la situation de stress que traversent les marchés n’est pas comparable à la crise de 2008.

L’annonce du Brexit a initié un mouvement de panique : ventes massives sur les actifs risqués et rallye conséquent sur les obligations d’Etat, le résultat étant un choc pour les marchés. Les marchés de crédit ont immédiatement réagi, la périphérie de l’euro s’est trouvée sous pression et la livre...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

A lire aussi