George Soros juge une «désintégration» de l'UE «pratiquement irréversible»

le 27/06/2016 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le Brexit rend la «désintégration» de l'Union européenne «pratiquement irréversible», et les Britanniques vont pâtir sérieusement de leur décision à court et moyen terme, a estimé samedi le financier George Soros. «En quittant l'UE, la Grande-Bretagne se retrouvera peut-être au bout du compte,...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

A lire aussi